Motion de soutien au Centre Hospitalier des Pays de Morlaix

Il y a deux ans, dans le cadre du redressement des finances publiques, le gouvernement a mis en place un plan triennal d’économies de 3 milliards d’euros pour les hôpitaux dont l’objectif était de supprimer un lit sur dix en chirurgie et en médecine, ce qui représente près de 16.000 lits au total sur le territoire national, mais aussi de réduire la masse salariale dans les hôpitaux.

Les personnels soignants et usagers du Centre Hospitalier des Pays de Morlaix (CHPM) ont exprimé leurs inquiétudes sur les difficultés de l’établissement provoquées par ces mesures, qui ont inévitablement eu des impacts sur les conditions de travail des agents hospitaliers, la qualité et l’accès aux soins sur notre territoire.

Face à la situation préoccupante traversée par le CHPM, le Conseil Municipal de Saint-Pol-de-Léon a décidé d’émettre une motion de soutien au CHPM afin de garantir le maintien de l’offre de soins aux usagers.

MAJ 13 juillet 2017 par Communication