Tradition & recherche appliquée

« Choux-fleurs, artichauts, endives, échalotes, choux-fleurs artichauts poussent sur la côte... » chantaient les enfants de la région. Saint-Pol et sa proche région, qui portait il n’y a pas si longtemps encore l’appellation de « ceinture dorée », produisent aujourd’hui près d’une trentaine de légumes exportés dans toute l’Europe.

Mais si la diversification est bien réelle, Saint-Pol reste malgré tout, avec une part de marché hexagonale de 70% la capitale de l’artichaut français et aussi du chou-fleur avec 90% de la production française.

Au côté de ces légumes-fleurs, le Pays de Saint-Pol s’est hissé aussi au tout premier rang des centres horticoles français avec, pêle-mêle chaque année, 30 millions de fleurs coupées, 3 millions de plants de pépinières, 3 millions de plantes en pots et godets ...

Saint-Pol de Léon regroupe tous les échelons de la filière agricole. Plus de cent exploitations profitent de leur situation privilégiée : primeurs, artichauts, choux-fleurs, salades,... trouvent ici une terre de prédilection.

Phytopôle

Dynamiques et volontaires, les producteurs du Pays Léonard sont organisés en comités et coopératives, afin de répondre aux évolutions constantes du marché.

Ils disposent de tous les services nécessaires au développement de leurs produits, depuis la recherche jusqu’à la commercialisation : formation, marketing, conditionnement, expédition.

Traçabilité, sécurité alimentaire, préservation de l’environnement, adaptation des produits, sont les défis que les membres du Phytopôle Bretagne ont choisi de relever dans l’objectif commun d’offrir au consommateur les légumes et fleurs qu’ils attendent.

MAJ 23 mars 2016 , par Mairie